Menu

Claude Terrasse
et Le Grand-Lemps

Claude Terrasse

Claude Terrasse, né le 27 janvier 1867 à L’Arbresle dans le Rhône et mort le 30 juin 1923 à Paris, est un compositeur français d’opéras et d’opérettes.

À 13 ans, Alexandre Luigini, le compositeur du Ballet égyptien, le prend dans sa classe d’harmonie et lui fait étudier le cornet et le piano. En 1882, il obtient un premier prix de solfège au Conservatoire de Lyon et entre comme trompette au Grand Théâtre. Deux ans plus tard il est admis à l’école Niedermeyer à Paris où il se prépare à son futur métier d’organiste.

Il débute comme maître de chapelle à l’Orphelinat de l’abbé Roussel à Auteuil. Au cours de son service militaire, à Grenoble, il fait la connaissance du peintre Pierre Bonnard. En 1890, il épouse sa sœur, Andrée Bonnard. Commencent de longs séjours au grand-Lemps.

À juste titre, Claude Terrasse est considéré comme le véritable successeur de Jacques Offenbach par sa verve comique et son humour pénétrant et caustique, et il a su comme Jacques Offenbach se choisir des livrets pétillants d’esprit. 

La recette de base était pourtant la même : parodie d’une époque (antiquité grecque, moyen âge, milieux diplomatiques, histoire biblique, etc...) avec un fourmillement d’anachronismes savoureux, de mots d’auteur, d’allusions politiques et sociales, sur une musique gaie, spirituelle, nerveuse, tout à fait contemporaine de l’époque de la création de l’œuvre.